Voltaire

Publié le 14 Décembre 2009

Jérémy B, TES3

voltaireFrançois Marie Arouet, dit Voltaire. Dramaturge, polémiste satirique, philosophe, historien et moraliste. Il fait de brillantes études chez les jésuites de Louis-Le-Grand. Des vers irrévérencieux l'obligent à rester en province, puis provoquent son incarcération à la Bastille (1717). Une altercation le conduit à nouveau à la Bastille, puis le contraint à un exil de trois ans en Angleterre. De retour en France, Voltaire écrit des tragédies et des comédies. Il critique la guerre puis s'en prend aux dogmes chrétiens et au régime politique en France, basé sur le droit divin. En 1759, il publie Candide, une de ses œuvres romanesques les plus célèbres et les plus achevées. Voltaire combat inlassablement l’intolérance, les guerres et les injustices, pour la liberté, la justice et le triomphe de la raison (affaires Calas, Sirven, chevalier de la Barre…). Il  meurt en 1778. On peut considérer Voltaire comme l'un des plus grands défenseurs de la libre pensée ainsi que de la laïcité.

Quelques une de ses oeuvres : Œdipe (1718), Zaïre (1732), Lettres philosophiques (1734), La mort de César (1735), Le siècle de Louis XIV (1751), Essai sur les mœurs et l'esprit des nations (1756), Candide (1759), Traité sur la tolérance (1763),Dictionnaire philosophique (1764)


Citations
"Nos prêtres ne sont pas ce qu'un vain peuple pense : notre crédulité fait toute leur science."

"Guerre : Le merveilleux de cette entreprise infernale, c'est que chaque chef des meurtriers fait bénir ses drapeaux et invoque dieu solennellement avant d'aller exterminer son prochain."

EXTRAIT D’ŒUVRE VOLTAIRE ET son COMMENTAIRE

1° : Candide, chapitre 19, Le nègre de Surinam (l.29 à 50)

Comment à travers ce texte Voltaire dénonce t’il l’esclavagisme ?

I Description du nègre

A- Description du nègre, il explique sa situation à Candide

Dans cet extrait Voltaire dénonce l’esclavagisme dont les auteurs sont les européens et les victimes sont les africains. Voltaire, pour cette dénonciation, se sert du registre pathétique. Par exemple, « il manquait à ce pauvre homme la jambe gauche et la main droite », ou par rapport à la tenue du nègre avec « un caleçon de toile pour tout vêtement » ou encore en montrant la façon avec laquelle les européens traitent ces pauvres nègres, par exemple « quand la meule nous attrape le doigt on nous coupe la main » ou encore « quand nous voulons nous enfuir, on nous coupe la jambe ». Enfin, le nègre met en rapport sa situation avec ce que mangent les européens, il dit que son malheur fait le bonheur des autres : « c’est à ce prix que vous mangez du sucre en Europe», et enfin il fait une comparaison avec des animaux en disant que lui et ses frères sont milles fois plus malheureux que les chiens, les perroquets et les singes. Enfin le nègre dit à candide qu’il attend son maitre « Monsieur Vanderdendur».

B-Réaction de Candide

Candide est représenté par Voltaire comme quelqu’un de stupéfait, d’horrifié lorsqu’il entend ce que le nègre dévoile sur sa vie. Par exemple Candide lui demande «  … que fais-tu là, mon ami, dans l’état horrible où je te vois ? ». Ensuite, il parle « d’abomination ». Puis à la fin, pour réellement montrer de la pitié de Candide envers le nègre, Voltaire écrit « et il versait ses larmes en regardant son nègre». Ce qui fait éprouver au lecteur un sentiment de douleur et également de révolte envers l’esclavagisme.

II Point de vue de la mère et du nègre sur les européens

A- Les opinion de la mère…

Elle les compare à des fétiches, c'est-à-dire des sortes de dieux. Elle prétend qu’ils vont rendre son fils heureux et enfin, elle dit que c’est une sorte d’honneur d’être esclave de ceux-ci car elle dit à son fils «adore-les toujours,[…],tu as l’honneur d’être esclave de nos seigneurs les blancs». Ce qui prouve, avec le mot seigneur, que la mère du nègre considère celui des blancs, donc des européens, comme un peuple de seigneurs. Elle les considère comme des dieux. Elle les vénère et croit qu’ils vont apporter à elle et sa famille le bonheur. Mais on peut comprend sa naïveté et l’ironie de Voltaire à travers ses propos.

B-…et du fils sont opposées

Son fils ne partage pas cette illusion. Il dit qu’ils se servent de la religion pour manipuler les autres, qu’ils l’ont imposée et qu’ils ne la respectent pas eux-mêmes. Par exemple il dit «les fétiches hollandais qui m’ont converti me disent[…]que nous sommes tous enfants d’Adam, blancs […], nous sommes tous cousins issus de germains. Or vous m’avouerez qu’on ne peut pas en user […] d’une manière plus horrible. » Donc, selon lui, ils utilisent leur religion pour convaincre sa mère de le laisser à leur guise. Si ils sont tous enfants d’Adam, ils devraient être égaux, or ce n’est pas le cas. Pour finir il les accuse d’être intolérant sur la

religion, c'est-à-dire que pour eux la seule religion possible est la leur, et enfin il les accuse de barbarie envers les nègres et donc de les traiter comme si c’était des animaux et même pire que des animaux.

En conclusion nous pouvons noter qu’avec cette description pathétique du nègre, et la tristesse de Candide envers le sort de celui-ci, Voltaire arrive à convaincre le lecteur de la présence de l’horreur de l’esclavagisme qui reflète le mal et suscite notre révolte.

=>Ma conclusion générale : j’ai choisi Voltaire comme auteur et philosophe, car c’est un philosophe qui me plait. Son analyse sur la société est pertinente, il montre dans tous ces détails les inégalités, il donne des exemples concrets. J’ai également choisi Voltaire, car il lutte contre toutes les sortes d’inégalités existantes dans ce monde et aussi parce qu’il est le fondateur d’un mouvement littéraire qui dévoile et lutte contre les malfaisances de la société (exemple : intolérance religieuse, inégalités juridiques, …). J’ai donc pris la décision de parler et faire un dossier sur cet auteur car ses idées sur la société me plaisent, car elles restent d’actualité et que grâce à ses écrits, cela permet aux citoyens de se révolter en comprenant mieux le monde dans lequel ils vivent. Ces écrits de Voltaire et  ceux d’autres philosophes des lumières ont permis aux citoyens de se révolter envers le régime gouvernant et ont provoqué un changement dans la société, comme la révolution en 1789, la décolonisation ….

J’ai donc fait un dossier sur Voltaire car il a lutté pour une société meilleure, une liberté d’expression, d’information, la défense des égalités entre les citoyens. Ce sont des sujets qui sont encore d’actualités et qui me plaisent.



Publié dans #Notes de lecture

Commenter cet article