Pauline Rosen-Cros, récit d'une insurrection mexicaine

Publié le 10 Novembre 2010

  Parce que la philosophie ce n'est pas seulement des mots mais aussi un engagement, parce qu'il ne suffit pas de mobiliser sa raison, il faut encore avoir le courage de passer à l'acte ( lire un article sur le courage sur ce blog), le vendredi 19 novembre, Pauline Rosen-Cros, viendra au lycée nous présenter son livre ¡ Duro Compañer@s !  Elle nous parlera d'une insurrection mexicaine dont elle rapporte le témoignage.

 

rosen-cros"Mexique, 2006 :  Oaxaca une ville entière se soulève contre un gouverneur détesté et contre tout un système économique et social autoritaire. Plusieurs attaques de la police sont repoussées par les habitants, qui barricadent leur ville et s'organisent au sein de l'Assemblée populaire des peuples d'Oaxaca (APPO). Pendant six mois, ils combattent l'État au quotidien et tentent d'instaurer un nouvel ordre social. Cette lutte multiforme rassemble des secteurs extrêmement variés de la population et s'étend dans tout l'État.

Pour raconter ce bouleversement, Pauline Rosen-Cros a choisi d'alterner un récit personnel, des entretiens, et une très riche compilation de documents mexicains jusqu'ici inaccessibles au public francophone."

 

A partir de ces évènements on pourra s'interroger dans la continuité de la dissertation sur laquelle les élèves de TL2 et TS1 ont  travaillé : "L'usage de la raison nous rend-il libre?".

Ecouter sa raison est-ce éviter d'avoir des ennuis, est-ce se préserver à tout prix? Dans ce cas un acte guidé par la raison se confondrait avec la prudence, la volonté de préserver sa tranquillité et son confort.

Cependant les insurgés de Oaxaca n'ont-ils  pas écouté la Raison au péril de leur vie? N'est-ce pas parce que la Raison réclame l'égalité de traitement et libère des servitudes, qu'ils se sont révoltés contre l'injustice, contre la fraude électorale et les malversations financières du gouverneur de leur Etat, Ulises Ruiz, également accusé de crimes contre les opposants de l'APPO?

Lorsqu'ils ont dénoncé les inégalités sociales, lorsqu'ils se sont organisés pour permettre la liberté d'expression de tous et en particulier des femmes, lorsqu'ils ont voulu que la démocratie reprenne son sens véritable, celle du pouvoir pour le peuple et par le peuple n'ont-ils pas écouté la Raison? Raison qui selon Jean-Pierre Vernant s'est développée dans l'antiquité grecque au cours de débats politiques en vue d'établir le bien commun.

On ne peut donc pas réduire la Raison à la préservation des intérêts particuliers, on ne saurait la confondre avec un acte de prudence. La raison comporte une dimension universelle et c'est pourquoi cette révolte à des milliers de kilomètres de chez nous, nous concerne aussi.

 

 Quelques données pour comprendre les évènements de Oaxaca :

Mexique et révolutions

Emiliano Zapata : révolutionnaire mexicain (1879-1919)

1910 : Révolution mexicaine.

Zapatisme  mouvement politique révolutionnaire du Mexique fondé sur le plan de Ayala (1911), co-signé par Emiliano Zapata, revendique la restitution de territoires communaux aux populations indiennes qui en avaient été spoliées et diverses mesures tendant à faire respecter les propriétés collectives.

L'EZLN (Armée zapatiste de libération nationale), formée en 1984, s'est révélée sur la scène internationale en janvier 1994 lors d'une insurrection au Chiapas, l'un des Etats du Mexique où la population est la plus pauvre. L'EZLN ne se bat pas pour prendre le pouvoir au Mexique mais pour l'autonomie des populations indigènes en mettant en avant l’esprit communautaire, la gestion collective, la revendication des identités, la défense de la nature, la libération des femmes et la solidarité internationale. A partir de fin 1994, elle instaure des communes autogérées dans le but de rendre leur fierté aux peuples indigènes.

 

Soulèvements à Oaxaca

asesinos.jpgPrintemps 2006 : grèves et insurrection à Oaxaca

APPO : assemblée populaire des peuples de Oaxaca

PRI Partido Revolucionario Institucional - Parti révolutionnaire institutionnel, parti de Ulise Ruiz

Ulise Ruiz, gouverneur contesté de l'Etat de Oaxaca jusqu'au 2 juillet 2010.

Guelaguetza : fête populaire des peuples de Oaxaca

 

Et pour terminer, une petite vidéo que j'ai réalisée lorsque je suis allée à Oaxaca en Juillet 2008, pendant la Guelaguetza.

 

 

 

 

 

 

Publié dans #Evènement au lycée

Commenter cet article

Anaïs 22/11/2010 19:57


Je suis ravie d'avoir participé à cette conférence, qui nous a tous apporté quelque chose de nouveau.. Mais, ce que je retiens de cette manifestation, c'est que chacun de nous peut faire ce qui lui
tient à coeur. Pauline a eu envie de partir au Mexique, et elle l'a fait. Et pour cela, je dois avouer qu'elle m'impressionne. Son expérience â sans doute été très riche, grâce au contact des
habitants... Alors, bon courage pour la suite :)


Anaïs 22/11/2010 19:51


Et puis, après avoir vu la conférence, je pense que le livre de Pauline doit être intéressant..


Yannick 21/11/2010 11:18


j'ai trouvé cette intervention vraiment intéressante.
Je me demande ce qui a poussé Pauline Rosen-Cross a partir là bas.
Et je ne m'attendait pas à voir quelqu'un d'aussi jeune.


Nolwenn 19/11/2010 19:10


J'ai beaucoup aimé cette intervention, mais ce qui m'a le plus interressé, c'est l'annalyse qui a été faite de la part de l'intervenante sur la France, ce qui s'y passe et comment on y vit, en
comparaison avec le Mexique.


Marie et Emilie 19/11/2010 15:56


Conférence très intéressante qui donne envie de mieux connaître leur mode de vie. Le film permet de comprendre la situation, et débat intéressant à la fin qui serait à poursuivre...
Merci :)