Méthode de la dissertation, l'introduction

Publié le 27 Mai 2013

 

 

 

Pourquoi avons-nous besoin du regard d'autrui?

 

les-yeux.JPG

 

Voici une introduction qui a été rédigée de façon participative par des élèves de TL. Merci et bravo à Nastasia, Julie, Juliette, Audrey, Lisa, Fanny, Sarah, Laetitia, Marie, Célia, Amandine, Elisa, Julie, Chloé et les autres pour leur contribution et leur attention!

 

L'introduction constitue le passage le plus délicat de l'exercice de la dissertation. Il s'agit de montrer pourquoi la question proposée par le sujet peut se poser en prenant en compte l'analyse rigoureuse des termes. Il faut être particulièrement attentif à la façon dont les notions principales sont mises en rapport (c'est ce qui évitera le hors sujet). Puis l'introduction doit expliquer le problème soulevé par la question en formulant un paradoxe. Enfin l'introduction annonce le plan qui sera suivi dans le développement et qui permettra une progression dans l'argumentation.

 

En caractères blancs l'introduction rédigée par les élèves en caractères noirs quelques commentaires sur la mise en application de la méthode

 

 

Pourquoi avons-nous besoin du regard d'autrui?

"Les hommes ne peuvent vivre dans un état de solitude absolue. Ils ont en effet dû se regrouper et former société pour survivre (notion de besoin prise en compte ici). En d’autres termes il est impossible de nous ignorer les uns les autres. Chacun porte un regard sur les autres et sur le monde. Il semblerait alors que le regard d’autrui permette à l’homme de se construire une identité, mais aussi de comprendre le monde qui l’entoure (notion de regard prise en compte : double dimension du regard tourné vers soi et vers le monde).

Pourtant (dans l'introduction il faut toujours faire apparaître un mot de liaison qui permet de poser le paradoxe, ex : « d’un autre côté », « cependant », « pourtant », « mais ») ce jugement est souvent gênant et influence notre personnalité, notre besoin (notion de besoin à nouveau prise en compte) du regard d’autrui peut nous aliéner. En cherchant la reconnaissance, nous devenons dépendants des autres. On peut donc s'interroger : le besoin du regard d’autrui nous aliène-t-il ou peut-il nous aider à nous libérer? (la poblématique est posée sous forme d'une nouvelle question puisque d'un côté le besoin du regard des autres peut nous aliéner mais de l'autre on peut aussi considérer qu'il nous libère)

Dans un premier temps nous allons voir que le regard d’autrui est une nécessité car sans lui on n'est pas humain puis nous montrerons comment le besoin de ce regard peut être néfaste et conduire à une aliénation. Enfin nous chercherons les conditions qui permettent de faire de ce regard d’autrui l'occasion de notre libération. (Le plan est dialectique, on voit bien une progression entre les trois parties. Des points de vue opposés sont envisagés, la troisième partie permet de résoudre le paradoxe)"

 

Rédigé par Laulevant

Publié dans #Corrigé de dissertation

Commenter cet article