La vie à deux ou faut-il voyager en tandem?

Publié le 12 Février 2011

 

Un texte libre de Mathilde Pourcelot, TS1


Voyager c'est expérimenter sa liberté ; découvrir de nouveaux horizons ; rencontrer des personnes ayant des cultures différentes... Le voyage en tandem permet à deux personnes de vivre et de partager toutes ces découvertes. Mais voyager en tandem constitue également une métaphore de la vie de couple car voyager à deux sur un vélo signifie, certes, vivre des choses ensemble mais aussi faire des compromis et ne pas toujours suivre ses envies et ses décisions. Alors on peut se demander si à long terme, le fait de voyager en tandem constitue un rapprochement entre les deux personnes ou s'il ne tend pas plutôt à les séparer.

tandem.jpg

 

Sur un tandem, la proximité est à son maximum. C'est à deux que l'on voyage et aucune séparation n'est possible. Cette proximité peut être un poids, car comment être libre si on est toujours deux ? Les décisions doivent être prises ensemble, que ce soit à propos du parcours, des lieux d'étapes, de l'allure ou même de la direction à suivre. Si l'on considère qu'être libre, c'est avoir le choix, il arrive donc un moment où l'une des deux personnes n'est plus libre. Elle n'a plus la possibilité de faire ses propres choix et n'est donc plus actrice de sa vie. Le voyage semble donc perdre l'un de ses principaux atouts : la conquête de la liberté. De plus, le fait de devoir constamment faire des compromis a de fortes chances de devenir une source de mésentente entre les deux voyageurs. Car même si les personnes s'apprécient, elles auront toujours un sujet sur lequel elles seront en désaccord et, à long terme, cela entraîne de nombreux conflits et peut conduire à la rancœur. Enfin, le voyage réservant parfois de mauvaises surprises telles que de mauvaises rencontres, des problèmes techniques ou des erreurs de trajectoire, il arrive que les voyageurs perdent leur sang-froid et laissent ressortir leurs pires défauts. Face à cela, nous pouvons parfois être compréhensifs et oublier ces égarements, mais il faut noter qu'à force de vivre ensemble, nous devenons parfois aveugles devant les qualités que possède l'autre et nous ne voyons plus que les défauts.

 

La proximité, la suppression d'une partie des libertés de chacun peuvent transformer le voyage en tandem en un un poids et même conduire à la séparation des deux voyageurs. Mais il ne faut pas oublier qu'être à deux sur un vélo signifie également partager. Même si ce n'est pas toujours simple les obstacles méritent d'être surmontés car dans le fond c'est une expérience enrichissante et pleine de points positifs.

 

Un voyage est fait d'expériences, de rencontres, de découvertes,... Le fait de partager tout cela à deux permet de confronter les points de vue et tout simplement de parler de ce que l'on est en train de vivre. Cela rend donc les tandemistes plus ouverts sur le monde qui les entoure. Les deux êtres sur le tandem, n'ont jamais été aussi proche car c'est à deux qu'ils avancent, qu'ils s'arrêtent et rien ne peut fonctionner sans l'entière participation des deux voyageurs. Ils ont la sensation que lorsqu'ils pédalent, ils ne sont pas seuls et que chaque effort est divisé par deux. Cela ne peut donc aboutir qu'à les rapprocher. De plus, après un tel voyage, les deux personnes ont appris à connaître non seulement l'autre mais aussi elle-même grâce à ce contact enrichissant. Lorsque nous rencontrons de nouvelles personnes, nous en apprenons un peu plus sur notre propre caractère en fonction des réactions que nous avons face à la différence. Nous apprenons également à définir ce que nous voulons réellement faire de notre vie et ce qui est important pour nous. En rentrant d'un voyage, beaucoup de personnes constatent une certaine renaissance due à une nouvelle ouverture d'esprit. Le tandem permettant aux voyageurs de pouvoir constamment discuter, (contrairement à un voyage habituel sur deux vélos séparés) il permet donc à chaque tandemiste d'assister en direct à la « renaissance » de l'autre. La personne voit l'autre s'ouvrir au monde et découvrir de nouvelles choses sur son caractère. C'est pourquoi l'on peut dire que le voyage en tandem permet de connaître mieux l'autre personne et donc constitue un rapprochement des deux voyageurs.

 

tandem-2.jpgPartir à la découverte de nouveaux horizons sur un tandem (tout comme décider de vivre en couple) comporte donc un certain risque, celui de rentrer en conflit avec notre partenaire de voyage. Notre propre liberté semble également se restreindre face aux compromis que nous sommes obligés de faire. Mais voyager en tandem est la meilleure façon pour apprendre à connaître l'autre et soi-même, à travers les rencontres et les aventures du parcours. Le voyage étant une des richesse de la vie, le fait de le partager à deux, avec les avantages et les inconvénients que cela peut apporter, constitue avant tout une expérience doublement enrichissante et donc doublement plus belle.

Rédigé par Mathilde Pourcelot

Publié dans #Texte libre

Commenter cet article

Nolwenn 12/02/2011 12:00


Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que la confrontation des points de vu permet de mieux se connaitre soit-même.
Il apparaît également que le fait de voyager à deux permet de partager plus facilement le bonheur que procurer une telle aventure: " le bonheur n'est réel que lorsqu'il est partagé" Christpher
Mccandless, Into the wild.