La crise écologique (vidéos de la conférence)

Publié le 6 Mars 2010


Bertrand Méheust et Dominique Bourg sont intervenus le vendredi 5 mars 2009 sur la question de la crise écologique.
automobile-voiture-usine
Dans un premier temps ils ont présenté leur parcours et l'état de leur recherche, ils ont aussi montré sur quels points leurs analyses de la situation divergent puis dans un deuxième temps ils ont répondu aux questions des élèves qui avaient mené un travail préparatoire de réflexion sur les ouvrages de ces deux philosophes.
Dans les vidéos suivantes vous trouverez quelques réponses à ces questions:

  La perspective pessimiste dégagée par Bertrand Méheust dans la Politique de l'Oxymore doit-elle nous faire désespérer? Cela peut-il conduire à l'inaction?

Nos sociétés peuvent-elles se
remettre en question pour faire face à la crise écologique?
                      
 

 

 

 

           
  Pourquoi des oxymores?



Concepts mobilisés par Bertrand Méheust
Saturation (inspiré de Simondon): un système ne se tranforme qu'une fois qu'il est allé au bout de ses possibilités.
Perséverer dans son être : (inspiré de Spinoza) Une société ne peut se limiter elle-même, elle persévère dans son être tant qu'une puissance extérieure ne vient pas la contraindre.
Oxymore
: l'utilisation d'un oxymore permet de résoudre dans la pensée et l'imaginaire une contradiction de la réalité qu'on ne veut pas affronter. Ex: pour ne pas s'affronter à l'évidence que nous vivons avec nos désirs infinis dans un monde fini nous parlons de "décroissance prospère" ou encore de "développement durable".


Qu'est-ce que le développement durable?
S'agit-il d'un oxymore?

 
Faut-il faire confiance en la technique pour résoudre les problèmes écologiques?


 Quel est le rôle de la culture Judéo-Chrétienne dans notre conception des rapports entre l'homme et la nature?

  La démocratie peut-elle faire face au risque écologique ou bien faut-il souhaiter avec Hans Jonas l'avènement d'une dictature verte?





Publié dans #Evènement au lycée

Commenter cet article