Commentaire d'un texte de Pascal

Publié le 21 Janvier 2013

  Le commentaire de texte philosophique

Quelques conseils de méthode


1° Pour vous entrainer à la méthode de l'étude de texte philosophique, commencez par lire ce texte de Pascal, deuxième discours sur la condition des grands.

 

2° Commencez le travail préparatoire au brouillon en repérant :

- les mots importants (concepts et connecteurs logiques),

-les différents arguments

-la thèse

-le problème philosophique auquel s'affronte l'auteur.

 

3° Attention : ce texte fait souvent l'objet de contresens chez des lecteurs tellement persuadés de leur représentation des rapports sociaux qu'ils ne parviennent pas à penser l'impensable et font parfois dire à Pascal l'inverse de ce qu'il dit!

 

4°Une fois votre étude réalisée vous pouvez regarder cette vidéo et lire l'introduction rédigée qui la suit! Etes-vous tombés dans le piège?

Gabrielle, Nastasia, Clémence et Aurélien ont réalisé cette mise en scène pour vous mettre en garde contre le risque de contresens.

 


 

Introduction :

Dans ce texte extrait du deuxième Discours sur la condition des grands, Pascal traite de la vie en société et des formes de reconnaissance que nous devons ou non, aux personnes que nous y cotoyons. Quels comportements devons-nous adopter avec elles, quelles attitudes  devons-nous éviter si nous voulons être justes?

Pascal est conduit à distinguer deux sortes de grandeurs indépendantes l'une de l'autre et dont les hommes peuvent être pourvus. Certaines, les grandeurs d'établissement, sont fondées en raison même si elles ont été établies arbitrairement par l'homme. Ce qui compte pour Pascal c'est qu'elles permettent le bon fonctionnement de la société. Les autres grandeurs sont naturelles, et innées, elles relèvent de la nature des hommes, de leurs qualités intrinsèques en dehors du jeu social. Pascal nous explique que des respects différents sont dus à ces deux sortes de grandeurs qu'il faut donc savoir distinguer et reconnaitre pour être juste.

Afin de soutenir sa thèse, l'auteur distingue dans un premier temps les deux sortes de grandeurs. Puis il explique les respects que nous devons à chacune d'elle. Enfin, il montre à travers divers cas de figure, les formes de reconnaissance que nous devons adopter si nous voulons être justes.

Le respect des grandeurs d'établissement indépendamment des grandeurs naturelles doit permettre le fonctionnement de la société mais on peut se demander : à force de ne pas exprimer ce que l'on pense véritablement, à force de se conformer extérieurement aux conventions ne risque-t-on pas de contribuer à un certain conformisme? Faut-il respecter les grandeurs d'établissement pour favoriser le fonctionnement de la société ou se risquer à les transgresser pour tenter de la faire évoluer?

Rédigé par Laulevant

Publié dans #Corrigés de commentaire de texte

Commenter cet article