Bernard Bouveret, passeur résistant

Publié le 19 Février 2011

 

Nous avons vécu hier, dans l'amphithéâtre du lycée où étaient rassemblés une centaine debernard-bouveret-copie-1.jpg lycéens, un moment de grande intensité et de grande émotion.

(pour lire des articles plus récents sur ce thème : nouvelle rencontre, le Coeur Conscient ou l'expérience des camps et vidéo de la rencontre )

  Bernard Bouveret passeur résistant déporté à Dachau pendant la guerre nous a parlé de son aventure. Il était accompagné de Gisèle Tuaillon-Nass écrivain et auteure d'une biographie de cet homme exemplaire.

Ce moment fut marqué par la mémoire de Christèle Vincent-Vingler présente dans nos têtes et nos coeurs.

 

Lors de la première partie de la séance nous avons regardé les extraits d'un film de Gilles Berger Walter, retour en résistance dans lequel des résistants comme Walter Bassan, John Berger et Stéphane Hessel parlent de leur révolte, de leur combat pour faire vivre les valeurs sociales inscrites au programme du Conseil National de la Résistance, de leur indignation et de la poursuite de leur engagement d'hier dans le monde d'aujourd'hui. Le film est guidé par deux questions : qu’avons-nous fait des idéaux du Conseil National de la Résistance ? Et résister se conjugue-t-il au présent ?

Dans une deuxième partie Gisèle Tuaillon-Nass nous a parlé des passeurs résistants du Haut-Doubs qui tout au long de la frontière avec la Suisse, faisaient passer, au risque de leur vie, résistants, juifs, informations et documents pour l'organisation de la résistance. Bernard Bouveret fut l'un de ces passeurs résistants. Il avait à peine 16 ans lorsqu'il s'engagea avec quelques copains, devenant l'un des agents les plus actifs de Fred Reymond, un membre des Services de Renseignements Suisses et du réseau "Vélite-Thermopyle". A chaque mission dans le massif du Risoux, il savait ce qu'il risquait. Jusqu'à ce jour d'avril 1944 où il fut arrêté par la Gestapo.

 

Les lycéens lui ont alors posé de nombreuses questions : Pourquoi vous êtes-vous engagé? Quel a été pour vous le moment le plus traumatisant de cette période? Et vos copains? Les avez-vous revus après l'arrestation? Saviez-vous que vous risquiez la mort à cause de votre engagement? Avez-vous malgré tout de bons souvenirs de votre engagement et de vos actions avant la déportation? Pourquoi êtes vous si modeste alors que vous avez accompli des exploits?

Au fil de la discussion et des réponses que nous donnait Bernard Bouveret, nous avons pu comprendre la personnalité d'un homme simple, discret et modeste en effet, ayant seulement le sentiment d'avoir accompli son devoir. Un homme très déterminé, guidé par la fidélité à la parole donnée, par le patriotisme et le courage bien sûr, courage de ne pas tout accepter, courage de dire non!


 

Nous avons aussi appris que le titre du livre, le Rendez-vous des sages, de Gisèle Tuaillon-Nass vient du nom d'une cabane refuge qui se trouve encore dans le massif du Risoux...

rendez-vous-des-sages-copie-1.jpg

Rédigé par Laurence Bouchet

Publié dans #Evènement au lycée

Commenter cet article