Devenir puissant en rencontrant plus puissant que soi

Publié le 15 Décembre 2015

Classe de STMG, ici certains élèves ne connaissent pas d’inhibition. Ils disent ou font tout ce qui leur passe par la tête, ils ne savent pas se retenir. J’attends le calme en les regardant un à un posément et je leur lis un conte bouddhiste.

C’est une histoire dans l’histoire. Un jeune apprenti explique à son maître que ses pensées partent dans tous les sens, elles l'assaillent et il n'arrive pas à se concentrer. Alors pour l'aider à réfléchir, le maître lui raconte l'histoire d’un éléphanteau dans un village. L’éléphanteau ne parvient pas à se contrôler, il casse tout autour de lui sans même s’en rendre compte. Les habitants sont excédés. Le maître de l’éléphant finit par l’attacher à un arbre avec une corde. L’éléphanteau se débat, il casse tout ce qu’il peut, mais rien n’y fait, ni l’arbre, ni la corde ne cèdent. L’éléphanteau épuisé finit par se poser et se calmer. Alors son maître le détache et l’éléphanteau apaisé traverse tranquillement le village, heureux de sa nouvelle liberté.

Avec les élèves nous questionnons cette histoire. Clara remarque que l’éléphanteau se transforme, il passe d’un état énervé à un état calme et libre. "A la fin, il devient puissant" propose-t-elle.

Je demande : qu’est-ce qui l’a rendu puissant ? "D’être puni et attaché", répond Mohammed d'un air un peu fermé. La punition rendrait-elle plus puissant ? "Non, souvent, elle nous brime et nous en voulons à celui qui nous punit, vouloir se venger ce n'est pas cela être puissant."

"Attaché à un arbre, c’est important" précise Tom. Pour devenir puissant, il faut sentir qu’il y a plus puissant que soi. L’arbre qui résiste est un symbole de puissance contre lequel on ne peut pas se venger.

Nous formulons le paradoxe : comment peut-on devenir puissant en rencontrant plus puissant que soi ? Hypothèse à la toute fin du cours : ce qui est plus puissant que nous, nous confronte à notre limite. C’est lorsqu’on connaît ses limites qu’on devient fort et qu’on peut avancer avant cela on se croit tout puissant, mais on fait n’importe quoi.

Rédigé par L.Bouchet

Commenter cet article

prépabac 23/10/2016 18:28

Très beau blog de réflexions les plus diverses et d'élaboration d'idées.